Les projets digitaux des grandes entreprises fleurissent à tous les étages. Ils impactent l’omnicanal, la communication digitale et de fait concernent toutes les fonctions  en mode collaboratif. Bien souvent, les directions de la formation et les DSI sont en première ligne et doivent collaborer de manière étroite avec les utilisateurs,  promouvoir le projet et encadrer sa mise en œuvre.
Mais quels sont les facteurs clefs de succès, et comment l’accompagnement des utilisateurs est un élément déterminant d’une mutation numérique réussie ?

trust-450352_1920

L’adhésion au cœur des enjeux
Pour assurer le déploiement de nouveaux outils (SIRH, ITSM, réseau social d’entreprise, intranet et toutes applications spécifiques …), la préoccupation des directions concerne principalement l’accompagnement des utilisateurs. Objectif primordial car il va falloir expliquer et donner du sens aux choix validés par l’entreprise.
Au-delà de la formation aux outils, l’enjeu est d’arriver à ce que chaque personne trouve un intérêt à être un acteur du changement. Les utilisateurs ont besoin de comprendre ce que la transformation va apporter dans leur écosystème : fonction, processus métier, relation avec les managers, fournisseurs, clients…
Sans cette compréhension, l’adhésion peut être difficile à obtenir. L’entreprise doit donc appréhender, mesurer et développer le niveau d’engagement de participation de l’individu pour réussir sa transformation numérique. Un exercice délicat qui demande de la bienveillance de la part des RH et DSI et nécessite parfois de remettre à plat le mode opératoire.

Sur ce point un regard extérieur est indispensable.  Mais comment s’y prendre ?
Pour aider nos clients dans leur déploiement, la première étape de notre approche consiste à questionner :

•    A quoi sert le projet de transformation digitale ?
•    Pourquoi le faire ?
•    Quel problème résout-il ?
•    Que va réellement apporter aux utilisateurs ce nouvel usage ?
•    Pourquoi est-ce mieux qu’auparavant ?
•    Quels outils pédagogiques va-t-on déployer pour aider l’utilisateur dans sa fonction ?

Pour les directions, cette posture permet de lever certains points obscurs et de recentrer les besoins pédagogiques. Cela permet de prendre conscience que le bénéfice du projet n’est pas le même pour l’entreprise et pour le collaborateur. Les réponses apportées doivent être compréhensibles par les concepteurs mais surtout par les utilisateurs !

Nos 3 conseils pour réussir
•    Adopter une posture candide pour connaitre le profil de chaque collaborateur, étudier ses modes de fonctionnement, son rapport au digital, repérer les attentes, évaluer les freins
•    Identifier les réponses concrètes qu’apporte le projet
•    Proposer des dispositifs de sensibilisation ludiques et innovants pour mieux promouvoir le projet

C’est en plaçant la pédagogie au coeur de la démarche de la transformation numérique que l’on donne du sens aux projets digitaux et que l’on prépare leur réussite. Cela permet de rendre le projet concret auprès de tous les collaborateurs, de transformer les résistances en opportunités et de développer l’engagement.

Agnès MARTIN – Toolearn