Bleexo est une entreprise qui fait le lien entre qualité de vie au travail (QVT), engagement des salariés et des dirigeants et résultats de l’entreprise. Fondée en 2017 par Stéphane Waller, la plate-forme fonctionne grâce à l’intelligence artificielle : la parole est donnée aux salariés et la solution apprend de leurs réponses. A la clé, des solutions proposées aux managers et aux RH pour améliorer la qualité de vie au travail et l’engagement. Et donc, les résultats de l’entreprise.

L’intelligence artificielle à la rescousse des managers et des RH pour améliorer l’engagement des salariés. C’est un peu le pari de Bleexo, une solution Saas mise au point en 2017 par Stéphane Waller et son équipe. Chaque semaine, les salariés reçoivent un petit questionnaire à remplir en moins de deux minutes. « Il s’agit d’affirmations. Par exemple, “je me sens bien intégré dans l’équipe”. Le collaborateur répond depuis tout à fait d’accord jusqu’à pas du tout d’accord », précise Stéphane Waller.

Au fur et à mesure des réponses, la plate-forme affine sa connaissance du répondant et adapte les propositions en fonction de son profil. Qui éprouve un manque de reconnaissance, qui rencontre un désaccord avec son supérieur, etc.

Après vingt ans à la tête d’un cabinet de conseil en management, l’entrepreneur avoue « s’ennuyer un peu ». « Je voulais être acteur de la transformation digitale, et non plus spectateur. » Il lance donc Bleexo en 2017 avec la volonté d’aider les managers et les RH à corriger, presque en temps réel, les problématiques d’engagement au travail.

« L’engagement est un mot de consultant pour dire, côté employeur, que le salarié est motivé ou non. De leur côté, les collaborateurs auront tendance à parler de bien être au travail et de qualité de vie au travail (QVT). » Mais pour Stéphane Waller, il s’agit derrière des mêmes leviers d’action.

Le Mal être en entreprise représente un coût de 12 600 euros par salarié. lire la suite ICI